Projets

Tout savoir sur l’aménagement d’une cuisine professionnelle

Aujourd’hui, le secteur de la restauration connait le vent en poupe. Il est de ce fait tout à fait normal que de plus en plus de personnes souhaitent y lancer. Vous avez également envie de vous lancer dans ce secteur ? Vous avez raison. Cependant, pour que tout se déroule à merveille, pensez à bien aménager votre cuisine. Ce qui n’est pas toujours facile, étant donné que tout doit être bien placé pour une cuisine. C’est justement pour cela que nous avons sélectionné ces quelques conseils pour vous aider à aménager votre cuisine.

Pensez aux matériels qui composent votre cuisine

Une cuisine professionnelle doit être à la fois fonctionnelle, pratique et agréable à voir. En outre, elle doit également contenir tout ce dont vous avez besoin pour préparer de délicieux repas aisément. Votre cuisine doit de ce fait comporter un espace de préparation, plusieurs postes de cuisson et un lave-vaisselle. Pour un espace fonctionnel, vous devrez également avoir des zones analogues comme un espace pour la préparation, une cuisinière, un four, un évier, un stockage sec et froid dans votre garde-manger ainsi que dans votre réfrigérateur, une table inox maison patay  et un espace pour vos assiettes et vos plats chauds. Vous avez également probablement quelque chose comme une station de boissons ou un bar et une table de cuisine ou un coin salon, ainsi que les assiettes et l’argenterie qui vont au-dessus.

Maintenant, faites le bon choix

Une fois que vous avez trouvé tout ce dont vous avez besoin dans votre cuisine professionnelle, il est temps de penser à l’aménagement proprement dit, à la place de chaque matériel et ustensile. Presque toutes les cuisines sont conçues autour d’un triangle, qui relie le réfrigérateur, l’évier et la cuisinière. Cela est surement dans le but de permettre une bonne circulation pendant que vous travaillez. Facilitez le mouvement en gardant tout ce que vous n’utilisez pas pour cuisiner, votre tiroir à ordures, verres à eau, plateaux de service, à l’extérieur du triangle de cuisson, mais à proximité de l’endroit où ils seront utilisés. Par exemple, les verres vont dans une armoire près de votre réfrigérateur de distribution d’eau, les ustensiles doivent se trouver près de la table en inox maison patay et la vaisselle vit près de votre table. Tout cela, pour que vous puissiez préparer tout ce dont vous souhaitez cuisiner en deux temps et trois mouvements. Cela vous permet également d’éviter le stress durant la préparation du repas.

Équipez vos stations

Une fois que vous avez désigné des zones de votre cuisine pour des types de travaux spécifiques, équipez ces zones en conséquence, en stockant les bons outils à portée de main. Vous n’avez pas besoin d’un couteau près du poêle, mais vous en avez besoin près de votre zone de préparation. Les planches à découper y appartiennent aussi. Les casseroles et les poêles devraient être facilement accessibles que ce soit sur une grille au-dessus ou dans une armoire en dessous. Quant aux ustensiles incontournables dans le quotidien, ils doivent se trouver près ou sur la table en inox maison patay. Eh oui ! Vous avez surement compris que vos ustensiles doivent être placés près de la zone où vous allez les utiliser. Ainsi, vous n’allez pas perdre du temps en les cherchant partout.

Lire la suite
Chantier

Comment réussir une isolation de toiture ?

L’isolation d’une toiture permet la diminution de la perte de chaleur à l’intérieur d’une maison. Elle contribue ainsi à rendre cette dernière confortable et chaleureuse. Elle permet aussi de la protéger de l’extérieur sur le plan thermique qu’acoustique. Ce type d’isolation consiste à confiner l’air de l’intérieur pour qu’il ne puisse pas sortir.

Principe d’une isolation de toiture

Lors d’une construction ou d’une réparation d’une maison, une isolation toiture  est une étape incontournable. Elle consiste à effectuer plusieurs opérations comme l’identification et la réparation des tôles ou des tuiles défectueux. Les fuites d’eau et d’air dans les tuiles ou dans la charpente peuvent causer des dégâts matériels considérables. C’est pour cette raison qu’avant de commencer l’isolation de toiture, il faut enlever toutes les tuiles abimées et les remplacer si possible.

Par ailleurs, on utilise différents  types d’isolants  dans une isolation de toiture. Les plus courants sont les laines minérales, les plâtres, les couvertures synthétiques, les laines végétales,…On utilise ces isolants selon des méthodes d’isolation variés.  Il existe en effet deux méthodes possibles, à savoir l’isolation de toiture par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur.

Les  méthodes d’isolation de toiture par l’intérieur

Une isolation de toiture par l’intérieur se fait par la combinaison  de différents matériaux de confinement comme des laines minérales, des rouleaux de polystyrène et des panneaux qui couvriront  le plancher de la toiture. De cette façon, on peut éviter la perte de 30 % d’air chaud dans la maison.

Toutefois, ce travail s’avère très dangereux  malgré sa facilité. En effet, tomber d’un toit du deuxième ou du troisième étage peut causer la mort. Il est ainsi très recommandé de faire appel aux spécialistes du métier. De plus il exige des compétences hors du commun, du savoir-faire ainsi que de l’expérience en isolation de toiture sans parler des connaissances du matériel à utiliser. Il faut alors trouver les meilleurs spécialistes ou bien les entreprises qui sont les plus qualifiées dans ce genre d’opération.

Les  bénéfices  d’une isolation de toiture par l’intérieur

Une isolation de toiture par l’intérieur est une excellente technique car elle assure une meilleure isolation thermique et une réduction du bruit à l’intérieur de la maison. Facile à réaliser, elle n’exige que des matériaux simples et moins chers comme les isolants synthétiques à savoir les mousses de polystyrène ou des polyuréthanes, les laines végétales, animales ou minérales, les laines de verre,… Cette méthode couvre complètement le plancher du grenier et bouche aussi tous les trous. Avec ce type d’isolation, on ne serait pas dérangé par les bruits venant de l’extérieur notamment la pluie, le vent ou la neige tombant sur le toit.

Les méthodes d’isolation de toiture par  l’extérieur

Isoler sa toiture par l’extérieur permet de renouveler l’ancienne charpente, de renforcer le toit mais également de  les combler. Autrement dit, cette technique d’isolation permet de renforcer celle qui existe.  La méthode d’isolation de toiture par extérieur consistera donc à enlever les tuiles défectueuses, les charpentes pourries et les changer par des nouvelles. Par ailleurs, c’est une technique très efficace pour réduire la consommation en chauffage et en climatisation. Sans oublier que grâce à elle, la maison aura de la chaleur en abondance et ne sera pas dérangé des cacophonies de l’extérieur.

Les avantages de l’isolation de la toiture par l’extérieur

Une isolation par l’extérieur est plus pratique et plus efficace. Non seulement elle donne une isolation thermique mais aussi une isolation acoustique performante. L’installation des isolants est simple. Il suffit de bien  entreposer les plaques d’isolation de l’extérieur et de s’assurer qu’ils sont bien là où ils devraient être. Seulement il faut faire bien attention de ne pas tomber du haut du toit et c’est pourquoi, on le répète encore, les professionnels du métier sont ceux qui sont les plus aptes à réaliser les travaux.

Les matériaux d’isolations d’une toiture

Les matériaux d’isolation d’une toiture permettent de réduire la conductivité. Actuellement, les fabricants d’isolants industriels ont réussi à rénover certaines mousses isolantes comme le polyuréthane ou la mousse phénolique. Ces isolants  font partie du pentane, voire du CO2 utilisé pour l’isolation intérieure comme la toiture, les combles,…

En outre, les techniques d’isolation par l’extérieur ont été également renforcées. Des isolants comme l’argon et le krypton peuvent remplacer les doubles vitrages. Des panneaux d’isolants peuvent être aussi installés sur le toit afin d’avoir une isolation thermique et acoustique parfaite.

Des nouveaux matériaux d’isolation de toiture existent encore comme le panneau isolant sous vide, les matériaux à changement de phase ou l’aérogel. Ce dernier est un isolant translucide constitué de minuscules particules de silice. C’est un matériau solide très léger disposant d’un coefficient de conductivité thermique très faible. On l’utilise pour  palier aux  fuites de chaleur.

Ensuite, le panneau isolant sous vide ou PIV contient un matériau nano poreux ou une poudre de silice et d’aérogel entouré d’une enveloppe étanche. L’ensemble est alors vidé de son air. Il bénéficie d’une résistance thermique performante avec une moindre quantité.  Après, en ce qui concerne, le matériau à changement de phase c’est un isolant très écologique. Non seulement il assure l’isolation thermique mais il se charge aussi de la restitution des chaleurs perdues. En d’autres termes, il possède la capacité d’améliorer l’inertie thermique des parois et réduit également la consommation énergétique de la climatisation. Cette nouvelle génération d’isolants est vivement soutenue par plusieurs fabricants pour améliorer la capacité thermique d’une habitation surtout concernant la toiture.

L’importance d’isoler la toiture

Une toiture isolée est plus performante et permet de diminuer la consommation en énergie dans une maison. Elle donne aussi du confort et de la tranquillité car elle étouffe en général les bruits de l’extérieur. On utilise différents types d’isolants dans une isolation de toiture mais les plus courants sont les laines minérales, les plâtres et les couvertures synthétiques.

Une toiture a besoin d’une meilleure isolation afin de la protéger efficacement contre les bruits, la chaleur, les variations climatiques, les intempéries…. Il existe différents types d’isolation de la toiture. On a l’isolation thermique et l’isolation acoustique. La première consiste à retenir la chaleur, ce qui permet de diminuer les besoins de chauffage ou de climatisation. Quant à l’isolation acoustique, elle vise à empêcher  la propagation du bruit venant de l’extérieur.

Ce qu’il faut savoir avant d’isoler la toiture

Avant de se décider à une isolation de toiture, il faut tout d’abord suivre certains principes. Le premier est le nettoyage complet de la surface à isoler. Tout ce qu’il faut changer ou remplacer comme les matériels et appareils doivent être en bon état et propre avant de passer à l’isolation.

Ensuite, l’isolation ne doit surtout pas être effectuée sur une paroi humide. Cela compromettra tout le travail. Les matériaux d’isolation ont besoin d’une surface sèche, propre et aérée pour être parfaitement utilisable. Il est à noter que pour pouvoir profiter d’une toiture convenable, respectant les normes nationales ou internationales, rien n’est mieux que les services d’un spécialiste ou des agences de ce type de travail d’isolation de toiture. Avec les professionnels, on peut éviter les dangers qu’un amateur risquerait de l’effectuer sans prendre toutes les précautions nécessaires. Après, avec des spécialistes, on peut obtenir un travail bien réalisé et dans la rapidité. Comme il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans l’isolation de toiture, il est conseillé de demander plusieurs devis.

 

 

 

Lire la suite
management-de-transition
Management

Le management de transition en France

La pratique du management de transition en entreprise ne date pas d’aujourd’hui. Le concept né dans les années 70 aux Pays-Bas, s’est rapidement développé en Europe, afin de répondre à des situations de crises ou de conduite de changement. Mais, depuis quelques années, ce choix managérial connaît un important essor en France.

Lire la suite
Projets

Le Grand Paris Express : naissance d’un projet avec Jean-Marc Nicolle

Un peu d’histoire

A la fin du XIXè siècle, Paris était doté de deux chemins de fer en rocade : la petite rocade ouverte en 1869 qui bordait la commune de Paris et la grande ceinture achevé en 1886 qui forme un grand cercle en banlieue. La grande ceinture a toujours eu un trafic de voyageurs marginal par rapport au trafic au trafic fret qui était la première raison de son existence. La petite ceinture, quant a elle, bien que construite originellement exclusivement pour le fret a connu un trafic important de voyageurs entre la fin du XIXè et le début du XXè, avec un pic de fréquentation en 1900, lors de l’exposition universelle à 39 millions de voyageurs. La petite ceinture possédait alors quelques petits bijoux architecturaux, comme la gare du point-du-jour et son viaduc qui ont inspiré le métro parisien. C’est pourtant ce dernier qui tua la petite ceinture à petit feu car son nombre de voyageurs diminua. Elle ferma ses portes aux passagers en 1934 et fut finalement entièrement abandonnée dans les années 90.

Le début des années 1990

Au début des années 1990, de nouveaux projets de transports de banlieues à banlieues émergent. Le seul d’entre-eux qui à partiellement vue le jour est Grand tram, un projet de rocade de tramways autour de Paris. Il a donné naissance au T1, au T2, et au bus à haut niveau de service Trans val de marne mais ne fut jamais achevé. Le projet orbital proposa alors à son tour la réalisation d’une lige de métro circulaire, mais celle-ci ne fut jamais inscrite dans les schémas directeurs à cause de son coût. Tout le budget était déjà alloué à la construction du RER E et de la ligne 14. Orbitale a cependant lancé 3 autres projets. qui devinrent eux plus concret. C’est trois projet sont Orbival, Métrophérique et Arc Express. Le premier est lancé en 2006 par le Conseil général du Val-de-Marne qui crée une association dédiée à la création d’une rocade reliant toutes les lignes ferrées du département et ses voisins proches en 15 stations. C’est alors que tout s’accélère pour la rocade parisienne : la RATP propose son projet, Métrophérique, une ligne faisant le tour de Paris à quelques mètres du périphérique et ayant pour but de dé-saturer le réseau intra-muros. La région ajoute alors une pierre à l’édifice en critiquant le métrophérique de la RATP, et lance Arc Express, son propre projet. Mais ce projet trouve un concurrent proposé par l’Etat français.

 

Le gouvernement de Nicolas Sarkozy lance le Grand Paris, réseau de 3 lignes desservant les grands pôles économiques de la région : aéroports d’Orly et de Roissy, Saclay, la Défense avec une vitesse plus élevée que les autres projets. La mise en service totale est alors prévue pour 2023. Nous sommes alors en 2010, les deux projets sont en rude concurrence. Les débats publics se tiennent en simultané. Arc Express et Grand Paris bien que très proches dans la forme, sont très différents du point de vue du fond. Maillage fin pour le premier et liens rapides pour le second. Fin 2011, nous raconte Jean-Marc Nicolle, les deux projets fusionnent et leur nom avec donnant ainsi le Grand Paris Express.

 

 

Lire la suite
financer-travaux
Chantier

Comment financer ses travaux ?

Que vous souhaitiez rénover ou que vous souhaitez vous lancer dans la construction de votre maison, il vous faudra prévoir un budget. Après vos estimations et divers devis, il vous faudra financer les travaux. Pour cela, diverses solutions s’offrent à vous. Entre effectuer un prêt immobilier, demander une aide ou encore profiter de différents dispositifs, nous vous en disons plus.

Lire la suite
maçonnerie-Paris
Chantier

Trouver un pro de la maçonnerie à Paris

La construction et la rénovation de la maison nécessitent l’intervention d’artisans et de professionnels qualifiés. En effet, les réglementations l’exigent d’un côté, tandis que de l’autre, cela vous assure des résultats de qualité. Les travaux de maçonnerie peuvent coûter cher et sont parfois difficiles à effectuer. Ainsi, il est important de trouver le spécialiste adéquat pour votre projet. Voici donc quelques conseils sur comment trouver un professionnel de la maçonnerie à Paris.

Lire la suite
dtu-43.1
Normes

Norme dtu 43.1 : qu’est ce que c’est ?

Le secteur du bâtiment est un véritable enjeu dans l’urbanisme. Il constitue l’un des piliers forts de l’économie en France et dans le reste du monde. C’est donc sans surprise si celui-ci est encadré par des normes et règlements spécifiques dont tous les professionnels des bâtiments doivent respecter. Parmi ces règlements se trouve la norme dtu 43.1. En voici plus de détails sur ce sujet.

Lire la suite
  • 1
  • 2