rénovation-domicile
Chantier

Rénovation domiciliaire : devez-vous engager un professionnel ?

L’une des décisions les plus importantes pour toute rénovation domiciliaire est de savoir si vous devez le faire vous-même ou engager un professionnel. Bien sûr, une grande partie de cette décision prend en compte comme les recherches, la planification et l’achat d’outils ou l’embauche d’un professionnel.

Est-ce que vous pensez que la rénovation professionnelle est la voie que vous devez emprunter ? Découvrez les avantages et les inconvénients de faire appel à une entreprise rénovation maison avant d’opter pour cette alternative.

Lire la suite
plaquiste
Chantier

Focus sur le plaquiste : pourquoi cette profession est-elle essentielle ?

Pour tous les grands travaux de construction ou de rénovation, la partie finition fait partie des plus délicates. En effet, elle doit apporter le confort et le charme à l’intérieur de la maison. C’est pour cette raison que le travail d’un plaquiste est d’une extrême importance. Son métier se focalise sur les surfaces intérieures de chaque habitation.

 

Le rôle d’un plaquiste

 

Le plaquiste opère dans des logements collectifs ou individuels, dans les bâtiments professionnels ou sur les bateaux. L’aménagement, l’isolation et la finition sont parmi les principales tâches d’un plaquiste, plus précisément les cloisons, les sols et les plafonds. Un plâtrier est celui qui intervient sur un chantier après les gros œuvres. Il doit assurer le côté esthétique du bâtiment, tout en optimisant le confort. Ainsi, il participe aux nombreuses opérations liées aux finitions. Cela consiste à assurer la préparation des surfaces et à s’occuper des tâches de rénovation ou de restauration des murs. Pour ce faire, il réalise une réhabilitation des moulures ou installe des faux plafonds.

En fonction des travaux à effectuer, le spécialiste garantit la bonne pose des isolants thermiques. Il assure aussi la mise en place des cloisons en briques plâtrières et coule des chapes de béton. Puis, il assemble les plaques en les vissant sur une ossature métallique préalablement érigée. Pour bien accomplir son travail, il doit aussi gérer certaines tâches comme la pose des panneaux préfabriqués, mais aussi le montage des sols, des cloisons, des faux plafonds et des doublages en panneaux. Également, il installe les huisseries, les encadrements, les montants et les jointures, tout en assurant le renforcement de la structure des panneaux. Enfin, il effectue la vérification et la correction éventuelle de l’aplomb des murs ou l’horizontalité des sols.

 

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

 

Réaliser les missions d’un plaquiste exige un savoirfaire exceptionnel et une bonne interprétation d’un plan de construction. De plus, le plâtre est une matière qui se sèche très rapidement, cela demande des caractéristiques d’anticipation et une bonne réactivité de la part du professionnel. Il doit être organisé et détenir les compétences nécessaires pour mener à bien les travaux à entreprendre. C’est particulièrement le cas pour certaines actions, comme l’application des enduits, qui requièrent un travail minutieux. C’est d’autant plus important quand il s’agit d’une opération définitive ou pour avoir une belle décoration murale. Ainsi, un bon plaquiste doit avoir un grand sens de la précision et un esprit créatif.

Après avoir étudié et interprété un schéma d’installation, l’expert effectue un assemblage de plaques sur toutes les différentes surfaces à habiller. L’outillage du platrier commence du plus classique, avec l’équerre ou le niveau, jusqu’à l’utilisation des machines à la pointe de la technologie. Cela demande des techniques d’utilisation bien spécifiques. Dans ce cas, le professionnel veille minutieusement au respect des consignes dans la réalisation de son travail et effectue des manipulations précises. Il est souvent polyvalent, sur un petit chantier, et réalise à la fois la pose de plaque de plâtre, les enduits, le lissage et les joints. Par contre, pour offrir un travail de qualité sur un gros chantier, il travaille souvent en équipe.

Lire la suite
Installation électrique
Projets

Comment rénover son installation électrique ?

Parmi les travaux de rénovation importants et indispensables, on trouve la rénovation électrique. Rénover une ancienne installation permet d’éviter de nombreux problèmes, d’être en conformité avec la règlementation et de réduire le coût de sa consommation énergétique.

Disposer d’une installation électrique conforme aux normes doit être votre priorité. Selon les dernières études, on estime qu’il existe plus de 8 millions de foyers en France qui ne respectent pas les normes de sécurité électrique. Les anciennes installations sont, non seulement chronophages, mais aussi l’une des principales causes d’incendie.

Les questions à se poser avant de rénover son installation électrique

 

Lé rénovation électrique est un projet important qui ne doit jamais être pris à la légère. L’objectif des travaux consiste à mettre aux normes toutes les installations existantes dans votre logement.

La première étape est très importante. Il s’agit du diagnostic. Notre équipe d’artisans chevronnés peut s’occuper du diagnostic et de la vérification des équipements électriques pour identifier les non conformes et les défectueux. Vous souhaitez avoir plus de prises ou de l’électricité dans d’autres pièces ? Nous nous occupons aussi de la création de nouveaux raccordements.

Avant de lancer les travaux de rénovation électrique, nous faisons toujours le point avec nos clients pour découvrir leurs attentes et pour leur offrir un travail qui correspond parfaitement à leurs exigences.

Notre entreprise générale du bâtiment MZA RENOVATION, forte de son expérience et ses nombreux projets, est capable de prendre en charge tous vos projets de rénovation électrique à Meaux, à Paris et partout en Île-de-France.

 

Les points les plus importants de la rénovation électrique

 

L’étiquetage

Comme vous le savez, le tableau électrique est le cœur de l’installation. Selon la norme NF C 15-100, tous les disjoncteurs doivent être étiquetés. L’étiquetage doit aussi correspondre au schéma de l’installation électrique de votre maison.

Le changement des fusibles

Les fusibles, utilisés durant des décennies, ne sont plus efficaces. Les disjoncteurs à connexion automatique offrent plus de sécurité. C’est une solution durable. En effet, les fusibles ne servent qu’une seule fois et doivent constamment être remplacés par d’autres.

Les changements des disjoncteurs

Les disjoncteurs sont indispensables dans un circuit électrique. Ils assurent la sécurité en cas de surcharge / court-circuit. 

Parmi les travaux de rénovation important, le changement des anciens disjoncteurs par des disjoncteurs à raccordement automatique. Ces appareils sont plus fiables, plus sécures et plus durables.

La rénovation du tableau électrique

Les nouveaux tableaux électriques offrent plus de sécurité, sont esthétiquement plus beaux et vous permettent de détecter les fuites électriques.

Pour conclure

 

Les travaux de rénovation électrique sont importants pour éviter l’électrocution, les courts-circuits et les incendies. Il ne faut jamais négliger leur importance !

Vous souhaitez rénover votre installation et vous ne savez pas par où commencer ? N’hésitez pas à nous contacter. Nos professionnels sont à votre écoute pour vous conseiller, pour se déplacer à votre domicile et pour prendre en charge votre projet de A à Z.

MZA RENOVATION peut s’occuper de tout ce qui concerne la mise en conformité électrique. Nous respectons, non seulement les normes françaises, mais aussi les délais des travaux pris en charge.

 

Lire la suite
Projets

Sécurité domestique, les raisons de motoriser son portail

On entend par sécurité domestique, toutes les mesures préventives autour des accidents domestiques. Plusieurs solutions sont aujourd’hui proposées afin d’épauler les familles dans cette démarche. Pour sa propre maison, on peut ainsi commencer ou terminer par la motorisation de son portail. En effet, à y voir de près, il y a plusieurs avantages qui font que motoriser son portail est plus qu’indispensable. Elle peut même être incontournable pour que le fait de bien se sentir chez soi prenne tout son sens.

S’assurer une sécurité

Inclue parmi les démarches de prévention aux accidents domestiques, la motorisation de portail répond bien au besoin de s’assurer une sécurité. Nous allons ici évoquer trois points qui prouvent qu’effectivement l’option est essentielle. D’abord, le portail est l’alternative qui permet de délimiter son espace de vie. En le motorisant, nous serons à même de bien gérer cet espace. La notion de confort de vie et de protection prend tout son sens. Ensuite, il y a la possibilité de relier son portail à une alarme ou une caméra à travers le dispositif installé avec cette motorisation. Là encore, c’est agréable pour un propriétaire de pouvoir gérer à n’importe quel moment les entrées et sorties de son bâtiment. Les autres dispositifs de sécurité suscités contribuent fortement à dissuader les personnes de mauvaises intentions qui cherchent à pénétrer le bâtiment. Enfin, complémentaire au contrôle des entrées et sorties, il y a le vrai contrôle des accès. Grâce à la nouvelle technologie, il suffit de relier son portail motorisé à son smartphone pour pouvoir le gérer à distance. La distance n’est plus un obstacle et tout le sens de la sécurité est  bien palpable.

Avoir un large choix d’accessoires

Pour être le mieux équipé possible, le propriétaire d’une maison peut approcher plusieurs entreprises spécialisées dans le domaine et comparer les prix des marques de motorisation de portail. Ayant à cœur la satisfaction de leurs clients, ces entreprises peuvent proposer des offres sur mesure et personnalisées, selon les demandes reçues. Il y va également de la qualité de service qui accompagne  et qui doit caractériser le traitement de la demande par chaque entreprise.

Pour information, il existe plusieurs types de motorisation. S’adaptant à tous matériaux de portail : du bois comme du fer et lourd comme léger, les prestataires proposent souvent la motorisation coulissante. La motorisation enterrée ou semi-enterrée, est quant à elle la plus discrète des motorisations de portail. Elle supporte des portails de poids moyen. Il existe aussi la motorisation par bras qui elle, épouse parfaitement toutes les structures de portail possibles. Enfin, il y a la motorisation à vérin. Aussi discrète que puissante, elle est plutôt adaptée au portail battant.

Investissement de longue durée

Le choix de la motorisation adoptée, il faudra maintenant passer à l’installation de sa motorisation de portail. Il est à noter que cette démarche constitue un investissement de longue durée pour le propriétaire de la maison. L’ensemble de tous les équipements représente un coût conséquent, mais il est  véritablement important de  miser sur le confort et la sécurité que cet aménagement procure pour toute une famille.

Lire la suite
Consrtuction-toiture
Chantier

Comment choisir un couvreur professionnel pour sa toiture ?

Votre toiture a besoin d’une réparation ? D’un nettoyage ou bien d’un entretien ? Vous vous demandez comment choisir le bon professionnel pour effectuer vos travaux de toiture ? Sur le marché, de nombreux couvreurs proposent leurs services. Il devient alors difficile de faire le choix et de trouver le bon couvreur pour effectuer les différents travaux liés à la toiture. Ci-après quelques critères à prendre en compte pour choisir son couvreur.

Lire la suite
Plan local d'urbanisme
Normes

PLU plan local d’urbanisme : modalités et démarches

Un Plan Local d’Urbanisme ou PLU se présente comme un document régi par la commune. Il détermine l’affectation de chaque parcelle de terrain établie sur une commune. En plus du POS ou Plan d’Occupation des Sols, il est à consulter avant tout projet de construction de rénovation ou d’aménagement. Quelques éléments sont à connaître à propos de ce document pour mener à bien les travaux.

Le PLU, un document essential avant de construire !

Le PLU ou plan Local d’Urbanisme reste incontournable pour mettre en cohérence les travaux avec les règlementations communales ou intercommunales. C’est un outil servant à orienter les différents projets vers les objectifs de chaque commune. Depuis 2000, le contenu connaît des changements sur certains aspects, notamment, environnementaux. Il a été créé par l’État dans le but de mener à bien la nouvelle planification d’un projet d’aménagement durable. 

Plusieurs facteurs sont pris en compte avant l’établissement du PLU. Le contexte doit suivre l’objectif du gouvernement à économiser de l’espace. Il est tenu de considérer les besoins et les ressources des ménages. 

Le plan local d’urbanisme se divise en plusieurs zones en fonction des catégories :

–         La zone U se définit par celles qui sont déjà urbanisées. Elle dispose de réseaux d’assainissement collectifs nécessaires pour recevoir de nouvelles constructions. 

–         Une zone AU correspond à celle dont le caractère naturel s’adapte à l’accueil de nouveaux habitants, mais l’urbanisation reste progressive. 

–         La zone A est consacrée à l’emplacement de logements pour les agriculteurs et des activités exclusivement agricoles. 

–         Une zone N indique celles qui sont préservées pour la faune, la flore et les paysages. 

Quels éléments constituent le PLU ?

Le PLU est un dossier d’urbanisme constitué de plusieurs éléments. 

Il comporte un diagnostic territorial qui offre des détails sur la situation de la commune dans plusieurs secteurs, dont l’environnement, l’identité physique du territoire et les risques. Ainsi, ce document peut indiquer une analyse sur le climat, le patrimoine naturel ou encore l’emploi et l’économie. 

Le PLU intègre également l’état initial de l’environnement de la zone concernée. Ici se retrouve la liste des milieux naturels, dont les plus précieux. Un chapitre est réservé pour préciser la qualité de l’eau, du sol et de l’air. Un autre est consacré à la restauration et à la préservation des continuités écologiques.

Par ailleurs, le Plan Local d’Urbanisme comporte le document PADD ou Projet d’Aménagement et de Développement Durable. Il indique les objectifs de la commune ou de la collectivité en matière économique, social et environnemental. Il donne un aperçu sur le développement de la ville sur une échelle sur les prochaines 10 à 20 années.

Le PPR ou Plan de Prévention des Risques est aussi inclus dans le PLU. Ce document donne des précisions sur les réglementations qui régissent le sol. Il définit les zones constructibles et les zones à risques. Ces dernières peuvent avoir subi de fréquentes inondations, du mouvement de terrain, des avalanches ou des tempêtes. 

Démarches pour consulter le PLU

Un PLU peut être consulté de plusieurs manières. Ce document est disponible en ligne. Vous pouvez vous rendre directement vers votre commune afin de consulter tous les détails sur ce document. 

Si vous comptez venir sur place, contactez la mairie concernée et demandez le service urbanisme afin de convenir sur l’heure d’une visite. Ne pas oublier de prendre des notes. Un smartphone ou un appareil photo numérique peut être utile afin de prendre quelques clichés concernant le zonage. 

S’il s’agit d’une consultation en ligne, rendez-vous sur le site officiel de votre mairie. Le document peut être téléchargeable directement en ligne. 

Notez que le PLUi ou Plan Local d’Urbanisme intercommunal est prévu pour les moyennes et les grandes villes. Il n’est peut-être pas consultable à la mairie ou sur le site Internet. Ce document peut se trouver sur le site Web de la communauté de communes. Sinon, il est possible de demander les modalités de consultation auprès de l’intercommunalité chargée de la gérance du PLU. 

Pour lire un PLU, commencez par examiner le plan de zonage afin d’identifier votre parcelle. Consultez par la suite les règlements qui régissent la zone concernée. Ne pas oublier de vérifier les informations concernant le règlement graphique de cette même zone. Il faut savoir que généralement, une zone N ou naturel reste inconstructible. 

Notez que certaines communes ne disposent pas de PLU. Dans ce cas, c’est la carte qui doit être consultée. À défaut, il faut se tourner vers le  RNU ou Règlement National d’Urbanisme. 

Construires.fr est le site à consulter pour obtenir les meilleurs renseignements concernant le Plan Local d’Urbanisme. 

 

Lire la suite
réduire impots
Normes

Comment réduire ses impôts en rénovant son appartement ?

Souhaiteriez-vous réaliser quelques travaux de rénovation énergétique en bénéficiant de la réduction sur les impôts ? Oui, tout cela est possible grâce à la loi Malraux. Qu’est-ce que la loi Malraux ? Quels sont les travaux de rénovation éligibles ? Comment améliorer l’efficacité énergétique de votre appartement ? Les réponses à toutes ces questions vous seront parfaitement utiles.

La loi Malraux, que dire ?

La loi Malraux est surtout axée sur la défiscalisation permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt pour tous les travaux de rénovation dans les zones anciennes très dégradées et dans les SPR ou sites patrimoniaux remarquables. Les programmes Malraux s’effectuent principalement donc sur des endroits protégés vu l’intérêt historique et architectural que ces zones présentent. Ce qui amène à dire que les produits les plus proposés sur le marché sont des immeubles en plein centre-ville.

Le dispositif Marlaux, pour qui ?

Les contribuables les plus fiscalisés sont effectivement les premiers concernés. À l’aide d’un plafonnement élevé des niches fiscales, les investisseurs sont ceux qui ont cumulé des réductions d’impôt en atteignant le plafond bien défini de la réduction. La loi Marlaux s’applique également à tous les prestataires qui se trouvent en France et qui souhaitent bénéficier de la réduction d’impôt. Enfin, le dispositif Marlaux convient tout à fait aux personnes qui souhaitent avoir un bien de qualité ainsi qu’aux amateurs de monuments historiques.

Les travaux de rénovation éligibles

La réduction d’impôt s’applique aux réalisations et aux matériaux nécessaires des travaux de rénovation qui répondent à l’éloge du gouvernement sur la transition vers les énergies à renouveler et également sur l’amélioration des performances énergétiques. Il y a trois grandes familles de travaux : l’achat de matériaux pour l’isolation thermique, l’installation d’équipements concernant la production d’énergie sans oublier l’achat d’appareils de régulation de chauffage. Sauf les panneaux solaires photovoltaïques ne font plus l’objet de l’éligibilité au crédit d’impôts. Si vous vous projetez à la rénovation de votre appartement, vous pouvez vérifier alors les travaux de rénovation qui sont éligibles sur la liste détaillée établie ci-dessous :

  • chaudière à condensation gaz ;
  • pompe à chaleur air-eau ;
  • chaudières et équipements de chauffage qui fonctionnent au bois.

Pour les travaux de production, voici la liste des travaux qui bénéficient sûrement une réduction d’impôts :

  • chauffe-eau thermodynamique ;
  • système PVT (système hybride thermique et photovoltaïque ;
  • système solaire ;
  • chauffe-eau solaire individuel.

Enfin, pour les travaux induits, le crédit d’impôt s’applique seulement à certaines pièces de l’équipement. Tous les travaux d’extérieurs ne sont pas compris dans la liste. En ce qui concerne la pompe à chaleur géothermique, le module hydraulique, les systèmes de stockage, les tuyauteries et l’échangeur de chaleur sont les seuls éléments qui sont éligibles.

Améliorer l’efficacité énergétique de votre appartement ?

Afin de contribuer à l’efficacité énergétique de votre appartement, vous devez tout d’abord améliorer l’isolation de votre demeure. Pendant l’hiver, le système de chauffage est fortement utilisé et devient moins efficace. En ce qui concerne les appareils électroniques, le mieux c’est les débrancher afin d’économiser plus d’énergie et d’économie sur la facture d’électricité à payer. Aujourd’hui, les panneaux solaires permettent aux propriétaires de produire de la chaleur et de l’énergie grâce au soleil.

Optimisez votre patrimoine

L’investisseur ou le propriétaire qui veut porter un intérêt particulier sur la défiscalisation loi Malraux doit impérativement acquérir un bien situé dans le SPR. Si vous venez d’acheter un bien, les travaux de rénovation doivent se plier au respect des directives de l’ABF. Gérer son patrimoine entraîne automatiquement la gestion du sens des propriétés sans négliger des points très importants. Ensuite, la question financière est à la deuxième place notamment pour les immobiliers non rentables permettant de satisfaire des objectifs plus familiaux tels que le bonheur des enfants. Toutefois, gérer votre patrimoine est un travail qui vous permettant de vous enrichir. Il est inutile de dépenser autant d’énergie dans la gestion d’un patrimoine chronophage. L’optimisation de votre patrimoine ne doit donc en aucun cas consommer tout votre temps de cerveau. Néanmoins, il faut travailler dur pour devenir riche.

Plus-value immobilière Marlaux

En France, la plus-value effectuée pendant une vente d’un bien immobilier est légalement taxé. Si vous vendez un bien éligible selon la loi Malraux, la plus-value est imposée. Cela représente une grande différence entre le prix d’achat et le prix de vente. Le notaire qui se charge de cette vente s’occupe également de la déclaration de cette taxe et de son paiement. La taxe sur les plus-values immobilières est ensuite prélevée afin de financer certains travaux sur le logement ; construction de logements à louer, rénovation urbaine et encore tant d’autres.

Lire la suite
maitrise d'ouvrage
Management

Zoom sur l’assistance à maîtrise d’ouvrage

Depuis quelques années, l’assistance à maîtrise d’ouvrage est un métier devenu indispensable dans la construction. Avant de recourir à un assistant, il est important de connaître son rôle. Il faut également avoir connaissance des avantages qu’il apporte.

Le rôle d’assistant-Maître d’ouvrage

L’assistant-Maître d’ouvrage a pour devoir de seconder les activités du maître d’ouvrage dans la gestion de projet en construction. Ainsi, celui-ci pourra se concentrer sur les tâches stratégiques sans perdre trop de temps sur les détails. Cet adjoint aidera donc son supérieur dans les prises de décisions, car, il lui fournira des éléments d’analyse pertinents. Son principal rôle consiste à créer un lien fonctionnel entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage. Cette fonction permet de faciliter le suivi et la coordination ainsi que l’organisation. L’assistant doit disposer de plusieurs compétences que ce soit pour les techniques ou pour le métier. En effet, il doit comprendre les besoins des deux intervenants précédents et déceler les contraintes. Le succès du projet en dépend fortement parce que les difficultés d’échange ou les incompréhensions peuvent le ruiner. Cet auxiliaire peut même être nommé chef de projet d’assistance dans des organisations spéciales. Cela se constate surtout pour les projets informatiques en construction comme l’installation d’ERP. Il peut aussi jouer le rôle de consultant surtout quand le plan nécessite une technicité élevée, indisponible dans l’entreprise.

En relation avec ces rôles, l’assistant-maître d’ouvrage s’occupe donc de mener à bien de nombreuses missions. Tout d’abord, pour la définition du projet, il sera responsable de l’étude de faisabilité et de la rédaction du cahier des charges. Il conduira également l’analyse de l’opportunité et évaluera les risques et les conséquences y afférents. L’assistant pilotera le projet en animant le groupe de travail et dans la coordination. Il prendra en main la vérification de la conformité des intrants livrés par rapport aux exigences retenues dans le cahier des charges. L’adjoint sera responsable du suivi des indicateurs de progression du projet, de la qualité et des délais du planning. Il instaurera une relation de confiance entre lui et son supérieur hiérarchique, car, parfois, il devra prendre des décisions instantanées. Cela concerne les sujets mineurs, mais ces deux intervenants doivent être synchrones et effectuer un véritable travail d’équipe.

Les avantages apportés par l’assistant-Maître d’ouvrage

De nombreux avantages sont liés au fait de se faire accompagner par un assistant maître d’ouvrage Haute-Savoie. Premièrement, un gain de temps considérable pour son supérieur, car il se chargera d’alléger ses tâches qui sont souvent de nature chronophage. Par conséquent, ce dernier pourra se focaliser exclusivement sur la réalisation des travaux de construction. L’expertise de l’assistant est également un atout sur la gestion du projet. Effectivement, grâce aux compétences techniques élevées dont il dispose, il assurera le rôle de superviseur et d’accompagnement pour les intervenants. Par sa grande neutralité en tant que consultant externe, son objectif est de satisfaire le maître d’ouvrage dans la qualité de sa prestation. Enfin, il aide à la décision, grâce aux conseils judicieux qu’il apportera.

L’assistant dispose de nombreuses qualités surtout dans le relationnel et la facilité de communication. Il a également une grande résistance au stress pour les situations difficiles auxquelles il est confronté. Il possède une grande force de conviction, une créativité débordante et un grand sens d’initiative. Tout cela pour la réussite de ces rôles et missions.

 

Lire la suite
Management

Comment faire pour devenir un expert incendie ?

 

L’expert risques divers et incendie est un professionnel dont on ne peut pas se passer en cas d’incident, notamment lié à un incendie. Il faut d’ailleurs avouer que le marché n’est pas encore saturé pour ce secteur en particulier. C’est la raison pour laquelle de plus en plus d’individus s’intéressent en ce moment à ce métier. Mais comment devenir un tel spécialiste ? Pour aider les débutants en la matière, voici ce qu’il faut faire et connaître là-dessus.

 

Aperçu sur le quotidien de ce type de prestataire

 

En cas d’incident, l’expert incendie  se rend sur place afin d’en rechercher les circonstances, le point de départ et bien entendu la cause. Pour ne rien laisser au hasard, il réalise de ce fait un véritable travail d’enquête. Pour ce faire, il recueille des témoignages, mais pas seulement. Il vérifie aussi la véracité des déclarations contenues dans le constat. Il en est de même pour le respect des normes de sécurité et l’identité des lieux. Il se charge également d’établir la valeur des objets garantis avant le sinistre. Il évalue ensuite la valeur des objets rescapés. En somme, il participe à la gestion du sinistre. Il en est pareil pour son indemnisation en fonction des dispositions du contrat d’assurance.

 

Quelles sont les compétences et les qualités nécessaires pour en devenir un ?

 

Il est bon de savoir qu’on ne devient pas expert incendie du jour au lendemain. De plus, le fait d’en devenir un n’est pas du tout donné à tous. Pour exercer ce métier, il est tout d’abord essentiel de disposer de compétences techniques dans le domaine du bâtiment. Il est de ce fait difficile pour les personnes ne connaissant même pas ce dernier de devenir un tel spécialiste. Outre ces compétences techniques, il est aussi important d’avoir une connaissance du droit jurisprudentiel et contractuel des assurances. Un bon professionnel doit d’ailleurs avoir un bon sens de la déduction et de l’observation. Il doit également avoir un esprit d’analyse, et surtout des capacités relationnelles.

 

Qu’en est-il des formations à suivre pour exercer ce métier ?

 

Pour devenir un expert incendie, il ne suffit pas d’avoir les qualités et les compétences citées dans le paragraphe précédent. Il est aussi impératif de suivre certaines formations spécifiques. Il est en effet indispensable de disposer de certains diplômes. Ainsi, un diplôme de l’École Nationale de l’assurance peut mener à ce fameux métier. Toutefois, il est bon de souligner qu’un diplôme technique ou universitaire dans un domaine spécialisé peut également faire l’affaire. Dans tous les cas, pour bien s’orienter, les candidats sont conseillés de visiter les salons professionnels. Ils pourront y découvrir les différents établissements pour obtenir ces diplômes. Ils pourront aussi échanger avec les responsables pédagogiques de ces derniers.

 

Quels sont les débouchés de ce métier ?

 

Pour ceux qui l’ignorent encore, les experts risques divers et incendie sont dans la majorité des cas recrutés par les cabinets d’expertise. Ceux-ci embauchent en effet souvent de nombreux débutants. Il faut toutefois savoir que les sociétés d’assurance ne recrutent pas trop ces derniers. Elles préfèrent plutôt recourir aux services des cabinets extérieurs pour garantir leur neutralité. Dans tous les cas, les offres d’emploi liées à ce métier ne manquent pas sur Internet. En ce qui concerne le salaire de ce type de professionnel, il gagne en moyenne entre 1 700 euros et 3 900 euros bruts par mois s’il est débutant dans une compagnie d’assurance.

Lire la suite
Projets

Construction maison : quel est le rôle d’un géomètre-topographe ?

Le géomètre topographe, ou géomètre expert, est un professionnel connu pour sa compétence en bornage. Il faut savoir qu’il exerce une profession qui est en constante évolution et qui peut intervenir dans de nombreuses situations. Dans cette mesure, il conseille, établit des documents ou se charge de démarches administratives ou foncières pour son client. Bien moins connue, l’intervention d’un géomètre expert peut également être requise dans un projet de construction de maison.

 Comprendre le métier de géomètre topographe

Le métier de géomètre expert consiste à réaliser les études et les travaux topographiques qui fixent les limites des biens fonciers. De ce fait, le géomètre lève et dresse, sous toutes les formes et à toutes échelles, les plans et documents topographiques qui concernent la définition des droits attachés à la propriété foncière, à l’instar des plans de division, de partage, de vente ou encore d’échange des biens fonciers. Il se charge par ailleurs des plans de bornage ou de délimitation de la propriétaire foncière.

Le métier de géomètre topographe associe missions de terrain et travail de bureau. Il intervient également en amont à la construction de maison, l’étude de plans ainsi que le commencement du chantier. Pour les futurs propriétaires qui choisissent de faire construire une maison à Madagascar, ils ont la possibilité de trouver un géomètre expert qualifié auprès d’un cabinet spécialisé en topographie à Madagascar.

Les missions principales d’un géomètre dans le cadre d’un projet de construction de maison

  • Borner la propriété

Bien que la propriété soit un droit absolu, il faut savoir qu’il n’est pas sans limites. En effet, il est nécessaire de respecter celle d’autrui. C’est dans ce contexte qu’intervient le géomètre expert. Il a pour rôle de démarquer les propriétés des uns des autres en procédant au bornage. Cela permet essentiellement de prévenir des éventuels conflits d’ordre foncier entre les voisins. Ce bornage est indispensable avant de commencer les travaux de construction d’une maison au risque d’avoir des problèmes juridiques ou fonciers en cas d’empiétement sur le terrain de son voisin.

  • Réaliser des relevés topographiques

La profession du géomètre topographe consiste en outre à réaliser des relevés topographiques du futur terrain. Cela a pour objectif de définir l’adaptation qui convient au futur projet de construction. Ce relevé contiendra les principales caractéristiques du terrain, telles que les niveaux et les dimensions. Ce sera à partir de ces données contenues dans le relevé que pourront être proposés divers plans d’aménagement.

  • Apporter des conseils juridiques

Le géomètre expert peut également apporter des conseils juridiques dans le cadre de la construction d’une maison individuelle. Il sera en mesure de faire connaître au futur propriétaire ce qu’il est permis de construire sur le terrain qu’il a choisi. Dans la même mesure, ce professionnel peut établir des plans qui servent aux demandes de permis de construire. Il peut par ailleurs se charger des démarches administratives pour aider son client à obtenir une autorisation de lotir.

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite