maitrise d'ouvrage
Management

Zoom sur l’assistance à maîtrise d’ouvrage

Depuis quelques années, l’assistance à maîtrise d’ouvrage est un métier devenu indispensable dans la construction. Avant de recourir à un assistant, il est important de connaître son rôle. Il faut également avoir connaissance des avantages qu’il apporte.

Le rôle d’assistant-Maître d’ouvrage

L’assistant-Maître d’ouvrage a pour devoir de seconder les activités du maître d’ouvrage dans la gestion de projet en construction. Ainsi, celui-ci pourra se concentrer sur les tâches stratégiques sans perdre trop de temps sur les détails. Cet adjoint aidera donc son supérieur dans les prises de décisions, car, il lui fournira des éléments d’analyse pertinents. Son principal rôle consiste à créer un lien fonctionnel entre le maître d’œuvre et le maître d’ouvrage. Cette fonction permet de faciliter le suivi et la coordination ainsi que l’organisation. L’assistant doit disposer de plusieurs compétences que ce soit pour les techniques ou pour le métier. En effet, il doit comprendre les besoins des deux intervenants précédents et déceler les contraintes. Le succès du projet en dépend fortement parce que les difficultés d’échange ou les incompréhensions peuvent le ruiner. Cet auxiliaire peut même être nommé chef de projet d’assistance dans des organisations spéciales. Cela se constate surtout pour les projets informatiques en construction comme l’installation d’ERP. Il peut aussi jouer le rôle de consultant surtout quand le plan nécessite une technicité élevée, indisponible dans l’entreprise.

En relation avec ces rôles, l’assistant-maître d’ouvrage s’occupe donc de mener à bien de nombreuses missions. Tout d’abord, pour la définition du projet, il sera responsable de l’étude de faisabilité et de la rédaction du cahier des charges. Il conduira également l’analyse de l’opportunité et évaluera les risques et les conséquences y afférents. L’assistant pilotera le projet en animant le groupe de travail et dans la coordination. Il prendra en main la vérification de la conformité des intrants livrés par rapport aux exigences retenues dans le cahier des charges. L’adjoint sera responsable du suivi des indicateurs de progression du projet, de la qualité et des délais du planning. Il instaurera une relation de confiance entre lui et son supérieur hiérarchique, car, parfois, il devra prendre des décisions instantanées. Cela concerne les sujets mineurs, mais ces deux intervenants doivent être synchrones et effectuer un véritable travail d’équipe.

Les avantages apportés par l’assistant-Maître d’ouvrage

De nombreux avantages sont liés au fait de se faire accompagner par un assistant maître d’ouvrage Haute-Savoie. Premièrement, un gain de temps considérable pour son supérieur, car il se chargera d’alléger ses tâches qui sont souvent de nature chronophage. Par conséquent, ce dernier pourra se focaliser exclusivement sur la réalisation des travaux de construction. L’expertise de l’assistant est également un atout sur la gestion du projet. Effectivement, grâce aux compétences techniques élevées dont il dispose, il assurera le rôle de superviseur et d’accompagnement pour les intervenants. Par sa grande neutralité en tant que consultant externe, son objectif est de satisfaire le maître d’ouvrage dans la qualité de sa prestation. Enfin, il aide à la décision, grâce aux conseils judicieux qu’il apportera.

L’assistant dispose de nombreuses qualités surtout dans le relationnel et la facilité de communication. Il a également une grande résistance au stress pour les situations difficiles auxquelles il est confronté. Il possède une grande force de conviction, une créativité débordante et un grand sens d’initiative. Tout cela pour la réussite de ces rôles et missions.

 

Lire la suite
Management

Comment faire pour devenir un expert incendie ?

 

L’expert risques divers et incendie est un professionnel dont on ne peut pas se passer en cas d’incident, notamment lié à un incendie. Il faut d’ailleurs avouer que le marché n’est pas encore saturé pour ce secteur en particulier. C’est la raison pour laquelle de plus en plus d’individus s’intéressent en ce moment à ce métier. Mais comment devenir un tel spécialiste ? Pour aider les débutants en la matière, voici ce qu’il faut faire et connaître là-dessus.

 

Aperçu sur le quotidien de ce type de prestataire

 

En cas d’incident, l’expert incendie  se rend sur place afin d’en rechercher les circonstances, le point de départ et bien entendu la cause. Pour ne rien laisser au hasard, il réalise de ce fait un véritable travail d’enquête. Pour ce faire, il recueille des témoignages, mais pas seulement. Il vérifie aussi la véracité des déclarations contenues dans le constat. Il en est de même pour le respect des normes de sécurité et l’identité des lieux. Il se charge également d’établir la valeur des objets garantis avant le sinistre. Il évalue ensuite la valeur des objets rescapés. En somme, il participe à la gestion du sinistre. Il en est pareil pour son indemnisation en fonction des dispositions du contrat d’assurance.

 

Quelles sont les compétences et les qualités nécessaires pour en devenir un ?

 

Il est bon de savoir qu’on ne devient pas expert incendie du jour au lendemain. De plus, le fait d’en devenir un n’est pas du tout donné à tous. Pour exercer ce métier, il est tout d’abord essentiel de disposer de compétences techniques dans le domaine du bâtiment. Il est de ce fait difficile pour les personnes ne connaissant même pas ce dernier de devenir un tel spécialiste. Outre ces compétences techniques, il est aussi important d’avoir une connaissance du droit jurisprudentiel et contractuel des assurances. Un bon professionnel doit d’ailleurs avoir un bon sens de la déduction et de l’observation. Il doit également avoir un esprit d’analyse, et surtout des capacités relationnelles.

 

Qu’en est-il des formations à suivre pour exercer ce métier ?

 

Pour devenir un expert incendie, il ne suffit pas d’avoir les qualités et les compétences citées dans le paragraphe précédent. Il est aussi impératif de suivre certaines formations spécifiques. Il est en effet indispensable de disposer de certains diplômes. Ainsi, un diplôme de l’École Nationale de l’assurance peut mener à ce fameux métier. Toutefois, il est bon de souligner qu’un diplôme technique ou universitaire dans un domaine spécialisé peut également faire l’affaire. Dans tous les cas, pour bien s’orienter, les candidats sont conseillés de visiter les salons professionnels. Ils pourront y découvrir les différents établissements pour obtenir ces diplômes. Ils pourront aussi échanger avec les responsables pédagogiques de ces derniers.

 

Quels sont les débouchés de ce métier ?

 

Pour ceux qui l’ignorent encore, les experts risques divers et incendie sont dans la majorité des cas recrutés par les cabinets d’expertise. Ceux-ci embauchent en effet souvent de nombreux débutants. Il faut toutefois savoir que les sociétés d’assurance ne recrutent pas trop ces derniers. Elles préfèrent plutôt recourir aux services des cabinets extérieurs pour garantir leur neutralité. Dans tous les cas, les offres d’emploi liées à ce métier ne manquent pas sur Internet. En ce qui concerne le salaire de ce type de professionnel, il gagne en moyenne entre 1 700 euros et 3 900 euros bruts par mois s’il est débutant dans une compagnie d’assurance.

Lire la suite
Projets

Construction maison : quel est le rôle d’un géomètre-topographe ?

Le géomètre topographe, ou géomètre expert, est un professionnel connu pour sa compétence en bornage. Il faut savoir qu’il exerce une profession qui est en constante évolution et qui peut intervenir dans de nombreuses situations. Dans cette mesure, il conseille, établit des documents ou se charge de démarches administratives ou foncières pour son client. Bien moins connue, l’intervention d’un géomètre expert peut également être requise dans un projet de construction de maison.

 Comprendre le métier de géomètre topographe

Le métier de géomètre expert consiste à réaliser les études et les travaux topographiques qui fixent les limites des biens fonciers. De ce fait, le géomètre lève et dresse, sous toutes les formes et à toutes échelles, les plans et documents topographiques qui concernent la définition des droits attachés à la propriété foncière, à l’instar des plans de division, de partage, de vente ou encore d’échange des biens fonciers. Il se charge par ailleurs des plans de bornage ou de délimitation de la propriétaire foncière.

Le métier de géomètre topographe associe missions de terrain et travail de bureau. Il intervient également en amont à la construction de maison, l’étude de plans ainsi que le commencement du chantier. Pour les futurs propriétaires qui choisissent de faire construire une maison à Madagascar, ils ont la possibilité de trouver un géomètre expert qualifié auprès d’un cabinet spécialisé en topographie à Madagascar.

Les missions principales d’un géomètre dans le cadre d’un projet de construction de maison

  • Borner la propriété

Bien que la propriété soit un droit absolu, il faut savoir qu’il n’est pas sans limites. En effet, il est nécessaire de respecter celle d’autrui. C’est dans ce contexte qu’intervient le géomètre expert. Il a pour rôle de démarquer les propriétés des uns des autres en procédant au bornage. Cela permet essentiellement de prévenir des éventuels conflits d’ordre foncier entre les voisins. Ce bornage est indispensable avant de commencer les travaux de construction d’une maison au risque d’avoir des problèmes juridiques ou fonciers en cas d’empiétement sur le terrain de son voisin.

  • Réaliser des relevés topographiques

La profession du géomètre topographe consiste en outre à réaliser des relevés topographiques du futur terrain. Cela a pour objectif de définir l’adaptation qui convient au futur projet de construction. Ce relevé contiendra les principales caractéristiques du terrain, telles que les niveaux et les dimensions. Ce sera à partir de ces données contenues dans le relevé que pourront être proposés divers plans d’aménagement.

  • Apporter des conseils juridiques

Le géomètre expert peut également apporter des conseils juridiques dans le cadre de la construction d’une maison individuelle. Il sera en mesure de faire connaître au futur propriétaire ce qu’il est permis de construire sur le terrain qu’il a choisi. Dans la même mesure, ce professionnel peut établir des plans qui servent aux demandes de permis de construire. Il peut par ailleurs se charger des démarches administratives pour aider son client à obtenir une autorisation de lotir.

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite
Réalisations

Faire du bricolage maison, les étapes à savoir

Pour la réalisation de certains travaux, il n’est plus nécessaire de faire appel à des professionnels dans le domaine. Vous pouvez faire vous-même votre propre bricolage à la maison. Mais comment ? Diverses étapes sont à prendre en considération si vous souhaitez faire du bricolage à la maison. On vous présente dans cet article les différentes étapes pour réussir votre bricolage maison.

Définir ses besoins en bricolage

Avant de vous procurer les outils nécessaires sur www.jebricole.com  pour votre projet de bricolage, il faudra définir vos besoins en bricolage. Cette étape est incontournable pour tout projet de bricolage. Les projets de bricolages peuvent en effet être nombreux. Il peut s’agir de peindre un mur, de poser du parquet, d’installer une douche, de créer un meuble, de poser une étagère, d’accrocher un tableau, etc. Dès le départ, vous devez savoir clairement et précisément quel est votre projet de bricolage. Il faudra définir dans quel genre de bricolage vous voulez vous lancer. C’est seulement après avoir défini vos projets que vous saurez où allez exactement, et cela, de manière rapide et efficace. Vous pourrez mettre au point un plan bien précis pour la construction. Par exemple, l’évaluation des travaux à faire, ce que vous devez vous procurer comme outils, ce que vous devez connaitre en qui concerne les compétences nécessaires pour le bricolage, le budget indispensable pour réussir votre bricolage, le temps à prévoir pour les travaux, le mode d’organisation des travaux, etc.

Se procurer des outils de bricolage

Une fois que vous avez défini précisément quel genre de bricolage vous voulez faire, vous saurez exactement quels sont les outils dont vous aurez besoin. D’un côté, on parle des matériels que vous allez transformer en objet. Par exemple du bois. De l’autre côté, on parle des outils essentiels au bricolage. Ce sont les outils qui vous permettent de transformer les matériels et de construire votre objet. À noter que les outils de bases sont nombreux. Il en est ainsi du marteau, du tournevis, de la pince, du mètre et de la perceuse. Les outils spécifiques dépendent du type de travaux que vous allez entreprendre. Il ne faut surtout pas prendre à la légère les outils à utiliser pour la construction. Les bons outils font en effet les bons ouvriers. Vous n’allez pas vous procurer n’importe quels outils. Vous allez uniquement vous procurer les matériels et les outils de bonne qualité. Vous devez dans ce cas acheter vos outils et vos matériels auprès des vendeurs agréés. Ils vous offriront leurs aides, mais aussi des produits de qualité.

Se préparer pour le bricolage

Pour faire du bricolage à la maison, la dernière étape à passer avant de commencer les travaux à proprement dit est la préparation. Vous devez vous protéger en vous munissant de certains accessoires. Il en est ainsi des gants, des masques, des vêtements et des chaussures adéquats, des lunettes, des protections auditives, des casques, etc. Vous devez également aménager votre environnement de travail. Par exemple, couper l’électricité, déplacer les meubles, nettoyer la maison, mettre en place les supports, etc. Par ailleurs, il faut faire des vérifications. Il est question de vérifier la stabilité, la solidité des outils, la configuration de l’espace, etc.

Lire la suite
Réalisations

5 façons simples de rénover votre salon à petit budget

Un salon est souvent l’un des espaces les plus utilisés de la maison. Cette pièce de vie est sans doute la plus conviviale. Elle permet de recevoir et de se rassembler pour partager un repas, regarder la télévision… Après quelques années, il arrive que la décoration du salon lasse les habitants. Pas de panique, il est possible de rénover votre salon à moindre coût grâce à quelques astuces !

Réaménagez la pièce

Parfois, une nouvelle disposition peut complétement changer l’apparence d’une pièce. En déplaçant vos meubles, vous pouvez obtenir simplement un nouveau salon. Echangez par exemple l’espace salon avec l’espace salle à manger. Si vous avez une cheminée, les options sont un peu moins nombreuses car il est recommandé d’installer le coin détente, avec le canapé et les fauteuils, à proximité.

Si vous n’avez pas de cheminée, vous pouvez agencer la pièce comme bon vous semble ! Il est tout à fait possible d’ajouter des rallonges pour ajuster le câblage.

Repeignez les murs

La peinture est l’un des moyens les plus économiques de donner un coup de jeune à une pièce. Que vous décidiez de peindre tous les murs ou un seul pan, il s’agit d’une bonne option pour redonner vie à votre salon. Si vous souhaitez utiliser plusieurs couleurs, privilégiez une couleur contrastée avec une couleur plus claire. La peinture permet de créer des effets visuels qui peuvent mettre en valeur certains meubles.

Vous ne souhaitez pas repeindre votre salon ? Sachez qu’il existe également des lames de bois colorés à coller directement sur vos surfaces murales. Ces lames adhésives se collent sur tout type de murs et s’appliquent en quelques minutes seulement.

Changez le sol

Renouveler le sol n’est pas sol n’est pas forcément une opération couteuse. Une moquette endommagée, un carrelage fissuré, un parquet rayé… Un sol ancien ou mal entretenu peut vite donner l’impression de vétusté.

Certains sols sont plus onéreux que d’autres. La moquette offre un bon rapport qualité-prix mais. En revanche, ce revêtement n’est pas facile à entretenir. Les carreaux de vinyle ou les stratifiés en bois sont également d’excellentes options de revêtement de sol très rentables. L’un des grands avantages de ces finitions de sol modernes est qu’ils peuvent être installés sur votre revêtement de carrelage ou de ciment existant.

Rénovez les meubles

La rénovation de vos meubles vous donnera une impression de nouveauté, sans devoir acheter de nouveaux meubles. Il s’agit également d’une option écologique. Pour ce faire, vous pouvez poncer et repeindre les meubles. Vous pouvez également rembourrés vos chaises et les habiller avec de jolies housses.

Trouvez de nouveaux accessoires

Il existe de nombreuses idées de décoration de salon, mais les accessoires sont de loin le moyen le plus simple et le plus rapide de rafraîchir votre salon. Remplacez vos oreillers par les dernières tendances de la saison et associez-les à des plaids en coton en été, et à des couvertures en laine chaudes en hiver.

Les tapis sont une autre façon d’ajouter des motifs et de la couleur à une pièce. Ce n’est pas forcément aussi bon marché, mais vous pouvez toujours alterner un tapis d’hiver en laine avec un tapis d’été en coton ou en jute.

Lire la suite
escabeau-travaux
Chantier

Comment utiliser les escabeaux en toute sécurité ?

L’escabeau représente un outil qui permet à tous les professionnels ainsi que les particuliers de prendre de la hauteur et donc de faire tous les types de travaux. C’est un équipement très pratique qui nécessite pourtant de prendre des précautions pour éviter les chutes ainsi que les accidents qui peuvent être vraiment graves. Il convient donc de prendre quelques mesures de sécurité et surtout de prendre connaissance des normes qui régissent l’escabeau avant de l’utiliser.

Lire la suite
Réalisations

Qui contacter pour installer un système de climatisation ?

L’installation d’un climatiseur n’est pas à la portée d’un profane. Elle relève du domaine d’un professionnel. Qui sont alors ces professionnels à contacter ? Le présent article vous éclaire à ce sujet.

Les critères pour choisir un professionnel

Un travail préalable doit être fait avant d’appeler qui que ce soit pour vous installer un climatiseur. Il consiste à vérifier et comparer les compétences des soi-disant professionnels.

les compétences : pour vérifier les compétences d’un professionnel que vous envisagez de  contacter, vous devez d’abord demander un rendez-vous. Ce dernier n’a qu’un seul but : poser des questions techniques au professionnel pour vous assurer qu’il maîtrise son domaine. Commencez par lui demander la consommation de la marque de climatiseur que vous envisagez acheter. Ensuite demandez-lui d’établir un diagnostic détaillé de l’établissement d’un climatiseur, les réglages à faire. Enfin, les questions s’orienteront vers le volet entretien de la climatisation. Il doit également savoir de quoi retourne une mise en service. C’est une étape de vérification préalable de avant la mise en fonction de tout climatiseur.

les qualifications : elle passe par les certifications citées plus tôt. Avant d’embaucher un installateur de climatisation, assurez-vous qu’il sache tout ce qui relève de l’installation.

la capacité à réaliser un bilan thermique : le bilan thermique est une étape indispensable lors de l’installation d’un climatiseur. Il consiste à déterminer avec précision les besoins de chauffage, le type de climatisation en adéquation avec vos besoins. Prenez donc la peine de vérifier si votre professionnel peut faire un bilan thermique. Il en va de votre intérêt pour éviter les désagréments et mauvaises surprises ultérieures.

la comparaison des prix : comme en toute chose, prenez le temps d’appeler un ou deux professionnels différents pour avoir des devis différents afin de disposer d’un panel de choix. Vous avez aussi la possibilité de demander un devis gratuit en ligne.

Les professionnels de l’installation

Pour installer votre climatiseur, vous avez le choix entre deux spécialistes qui sont :

le frigoriste : il est le technicien reconnu pour tout ce qui produit de la fraicheur. Son rôle va de l’installation à l’entretien des systèmes réfrigérés. Si vous êtes un connaisseur en la matière, vous pourrez vérifier ces attestions et diplômes lui donnant ses prérogatives d’exercices. Il s’agit d’un BEP techniques du froid et du conditionnement de l’air ou le BTS en fluides, énergies et environnements.

le climaticien : il est spécialisé en climatisation. Son travail est plus tourné vers la climatisation uniquement. Il vous assure une installation sans bavures et un entretien de qualité. Il se différencie du frigoriste en ce qu’il est spécialisé en climatisation et tout ce qui y touche.

les autres artisans : il s’agit d’un chauffagiste, d’un plombier… ils ne sont pas experts des climatisations mais peuvent vous fournir des conseils ponctuels et vous faire de bonnes recommandations.

Le spécialiste en la matière peut vous indiquer l’endroit idéal pour installer votre climatisation

  • L’emplacement idéal
  • Installation de l’unité extérieure
  • L’unité extérieure ne doit pas être exposée au soleil. Elle doit également être tenu loin du voisinage parce qu’elle est bruyante.
  • L’unité intérieure

Elle doit être tenue loin des sources de chaleur. Exemple en est des baies vitrées. Gardez les aussi loin des poutres pour faciliter la diffusion de l’air.

Pour installer une climatisation, faites appel à un frigoriste ou à un climaticien. Vous pouvez en trouver en ligne ou privilégier le bouche à oreille, ce qui équivaut à demander des recommandations.

 

 

 

Lire la suite
Chantier

À quoi s’attendre sur un devis de toiture ?

Lorsqu’il s’agit de projets de rénovation domiciliaire, le remplacement du toit a tendance à être le plus accablant. Même s’il n’y a pas de problèmes majeurs et que le moment est venu de remplacer la toiture, votre toit est votre première ligne de défense contre les éléments et c’est aussi l’une des mises à jour les plus coûteuses que vous ferez à votre maison. En plus de cela, il y a aussi l’industrie de la toiture elle-même. Il est principalement occupé par des entrepreneurs fiables, mais il est également connu pour certains personnages louches qui diront et feront n’importe quoi pour gagner rapidement de l’argent.

Que contient une estimation de toiture?

De nombreux entrepreneurs vous proposeront un forfait sur un bout de papier en guise de devis. Ce n’est cependant pas ce que vous voulez chez un entrepreneur. Idéalement, demander un devis de toiture devrait contenir une estimation du coût des matériaux et de la main-d’œuvre.

Coûts des matériaux

Les couvreurs et autres entrepreneurs ne vous facturent pas le prix du marché pour les matériaux qu’ils utilisent. Au lieu de cela, ils ajoutent généralement un balisage, car c’est ainsi que les entrepreneurs assument les frais généraux pour gérer une entreprise.

 

Malheureusement, c’est aussi là que certains entrepreneurs truquent les chiffres. Certains n’ont aucune idée de ce que coûtent réellement les matériaux et en savent encore moins sur ce qu’est une juste valeur de majoration, et vous ne devriez pas opter pour une personne qui facture plus de 30% de majoration pour les matériaux. Mais comme le prix du marché des matériaux peut varier en fonction de votre emplacement, vérifiez auprès d’un fournisseur de toiture de votre région pour vous assurer que votre entrepreneur vous facture un pourcentage de majoration équitable. Avant de le faire, assurez-vous de connaître à la fois le type de bardeaux que vous souhaitez et la quantité requise par votre toit.

Les coûts de main-d’œuvre

Toute estimation que vous recevez d’un entrepreneur résidentiel, que ce soit pour un nouveau toit ou pour la rénovation d’une cuisine, doit également être ventilée en coûts de main-d’œuvre. Les coûts de main-d’œuvre sont généralement segmentés en fonction du coût d’enlèvement des bardeaux et d’en installer de nouveaux, et du coût de déchirure de l’ancienne terrasse et de son remplacement par de nouveaux matériaux. En règle générale, il est préférable de faire appel à un entrepreneur qui peut expliquer précisément ce qui est inclus dans les coûts de main-d’œuvre.

Un devis n’est qu’une estimation

Un bon couvreur fera de son mieux pour vous fournir une représentation précise des coûts de votre projet. Mais les couvreurs ne peuvent pas tout savoir. Un couvreur de qualité devrait faire inspecter votre maison afin de comprendre avec quoi il travaille. Ils doivent également être en mesure d’expliquer la portée du projet, et tout problème pouvant ajouter à la complexité du projet – avec vous lorsqu’ils vous fournissent une estimation. Ils vous recommanderont certains produits qui correspondent à votre budget et vos besoins, et vous montreront peut-être même des exemples de ce à quoi ces produits ressemblent.

 

Lire la suite
Chantier

Le gazon synthétique, un choix excellent pour votre jardin

Rendre votre maison belle est l’un des rôles les plus importants d’un propriétaire. La décision d’en faire votre maison et d’y mettre votre propre marque est en fait l’une des raisons pour lesquelles les gens envisagent de devenir propriétaires. Mais être propriétaire s’accompagne également de responsabilités supplémentaires qui peuvent facilement ronger votre temps et votre argent. Alors, quand vient le temps de mettre votre empreinte sur votre pelouse, vous avez deux choix. Vous pouvez choisir de faire du gazon naturel et du paysage ou vous pouvez gagner du temps en empruntant la voie artificielle. Il y a des avantages et des inconvénients des deux côtés, donc la décision dépend principalement de vos besoins et attentes personnels. Cependant, si vous décidez d’acheter du gazon synthétique et du gazon synthétique, voici quelques conseils sur ce qu’il faut rechercher.

Budget et couleur

La plupart des gens pensent que le gazon synthétique  est assez couteux. Cela peut sembler le cas, mais lorsque vous répartissez les coûts d’entretien, d’arrosage, de tonte et de tout ce que vous devez faire pour garder votre gazon beau et vert, vous trouverez qu’il est beaucoup plus rentable d’utiliser le synthétique. Pensez-y davantage comme un moyen d’économies à long terme. Vous devrez peut-être assumer une grande partie des coûts à l’avance, mais cela se remboursera rapidement avec le temps.

Vous devez ensuite porter votre attention sur la couleur de l’herbe que vous voulez. Oui, toutes les herbes sont vertes, mais si la couleur est éteinte, il sera certainement plus facile de dire si elles sont fausses ou non. La plupart des pelouses artificielles viennent avec cette horrible substance vert foncé dater des années 60, mais les nouvelles herbes sont beaucoup plus difficiles à distinguer de la vraie affaire.

Durabilité et installation

Il est également important de voir à quel point la nouvelle herbe sera dure. Si vous vivez dans une région où la température sera extrêmement chaude en été, vous voulez savoir qu’elle peut supporter la chaleur intense de l’été. Résistera-t-il à un charbon brûlant qui est tombé de votre barbecue ou fondra-t-il sous la pression ? Assurez-vous que le gazon synthétique a été testé pour résister à la chaleur afin que vous puissiez raisonnablement vous attendre à ce qu’elle dure de nombreuses années.

Certaines personnes veulent économiser de l’argent en effectuant elles-mêmes l’installation. Cependant, si vous n’êtes pas vraiment doué pour niveler les cours, préparer le sol ou créer un drainage adéquat, vous voudrez peut-être laisser ce travail aux experts. Cela peut vous coûter plus cher à l’avant, mais peu de gens seront en mesure de distinguer votre gazon synthétique de la réalité à la fin.

Entretien

Enfin, vous voulez prendre soin de bien entretenir votre nouvelle pelouse. Bien que vous n’ayez pas à vous soucier de l’arrosage, de la tonte, de la fertilisation, etc., cela ne signifie pas que votre nouvelle pelouse sera complètement sans entretien. Vous devrez vous assurer que les feuilles ne s’accumulent pas sur votre pelouse, qu’elles créent un environnement parfait pour empêcher la croissance de moisissures et de moisissures, qui peuvent causer des problèmes majeurs par la suite.

De plus, si vous avez des animaux domestiques et des enfants qui joueront et utiliseront la pelouse, celle-ci devra être régulièrement arrosée pour s’assurer qu’aucun produit chimique toxique ne soit autorisé à ronger et à corroder le matériau.

 

Lire la suite
Réalisations

Les critères à prendre en compte pour choisir son jardinier paysagiste

Vous avez décidé de réaménager votre jardin ou vous avez seulement envie de l’entretenir ? Il faudra faire appel aux services d’un jardinier. Oui, mais pour trouver le bon professionnel, vous devez tenir compte de plusieurs paramètres. Face à l’abondance des offres, il est parfois difficile de s’y retrouver. En effet, différents facteurs peuvent entrer en compte. Dans cet article, nous allons vous aider à bien choisir votre jardinier.

Choisir un jardinier selon les travaux à réaliser

Avant de choisir votre jardinier, vous devez d’abord déterminer précisément vos besoins. Vous avez envie de refaire totalement l’agencement de votre jardin ? Souhaitez-vous construire une terrasse ? Ou avez-vous pour projet d’élaguer un arbre dont les branches commencent à devenir dangereuses ? C’est en fonction de votre projet que vous devez faire le choix de votre professionnel. Un projet qui consiste à créer un jardin par exemple nécessite plusieurs domaines de compétences. Dans ce cas, il est préférable de solliciter une entreprise d’architecture paysagiste disposant de suffisamment de moyens humains pour mettre votre projet à exécution. Cmonjardinier vous aide à trouver un jardinier dans les Hauts de Seine.

Choisir un jardinier compte tenu de sa renommée

Pour trouver un bon jardinier, le bouche-à-oreille reste indéniablement le meilleur moyen. Vous pouvez donc demander des recommandations auprès de vos amis ou de vos collègues. Toutefois, si vous êtes à l’aise avec Internet, n’hésitez pas à faire des recherches, vous y trouverez une mine d’informations considérable sur les professionnels sur lesquels vous avez jeté votre dévolu. En effet, les internautes sont nombreux à donner leurs avis sur la qualité des services auxquels ils ont eu droit avec un jardinier en question. Vous pouvez même faire des échanges avec d’autres internautes afin d’en apprendre davantage sur les services offerts par ce dernier. Surtout, prenez le temps de consulter toutes les photos de ses réalisations sur les vitrines des sites spécialisés. Enfin, privilégiez un jardinier qui se trouve près de chez vous. Ainsi, vous pourrez réaliser des économies sur les frais de déplacement.

Choisir un jardinier en faisant jouer la concurrence

Comme les tarifs appliqués par les jardiniers ne sont pas réglementés, ils sont libres de fixer le prix qui leur semble juste compte tenu des travaux à réaliser. Ce qui explique la disparité des tarifs pratiqués sur le marché. Il est donc préférable de demander plusieurs devis auprès de différents professionnels. Ainsi, vous allez pouvoir comparer les offres dans le détail et de choisir celle qui soit la mieux adaptée à votre projet. Afin de trouver le tarif qui correspond à vos besoins et à votre budget, prenez le temps de bien lire le devis et d’en comparer un maximum.

Choisir un jardinier proposant des assurances et garanties

Avant de signer un contrat avec votre jardinier, assurez-vous qu’il propose des assurances et garanties. En effet, il s’agit d’un critère objectif prédéterminant dans votre choix. Si vous envisagez de l’engager pour construire des murets, des terrasses ou d’autres éléments d’architecture extérieure, sa responsabilité est donc engagée en cas de malfaçon pouvant occasionner des problèmes plus larges.

 

Lire la suite